Place de la République

En téléchargement

Dossier du spectacle

 

 

Note d’intention – Clément Hervieu-Léger

Dans Le Pays lointain de Jean-Luc Lagarce, le Guerrier, tous les guerriers se plait à prendre en photo les gens qu’il croise par hasard dans la rue, dans le métro ou l’autobus. Il est ainsi des rencontres fortuites dont on garde une trace, un souvenir. Longtemps après. Les mots du Guerrier furent le point de départ de mon travail d’écriture. Après avoir monté des pièces chorales à la distribution nombreuse, j’ai éprouvé le besoin de me pencher sur une forme plus resserrée. Passer de 15 interprètes à 2. Passer du groupe au couple. Ce couple, c’est Juliette Léger et Daniel San Pedro. Complices chez Molière, parents chez Goldoni, c’est pour eux que j’ai eu envie d’écrire à nouveau.

Place de la République, les gens vont et viennent, passent ou s’arrêtent. Elle et Lui ne se connaissent pas. Pourtant la conversation s’engage, comme si ces deux-là s’étaient donné rendez-vous sans le savoir. On parle de choses et d’autres, comme si de rien n’était. Mais derrière une apparente banalité, chacun se raconte, chacun se livre. Nous nous construisons tous sur des absences. Nous avons tous nos disparus, morts ou vivants. Ils nous ont quittés. Nous les avons perdus. Elle et Lui ont les leurs. Ils les croisent, ils les frôlent. Parfois même ils les attendent. Le soir. Ici, Place de la République. Et ça n’est pas forcément triste. Tegento, Anne, Philippe et les autres … Où sont-ils maintenant ?

On ne fait jamais son deuil. On fait avec. On vit avec. L’absence, le manque, le chagrin, les souvenirs … On s’arrange. Alors certains jours, on parle d’eux. Comme ça, à un inconnu qui passe. Et nos disparus nous semblent si proches.

Le théâtre est le seul lieu sans doute où l’on peut, par-delà l’espace et le temps, par-delà la mort également, retrouver aux yeux de tous ceux qui sont sortis de nos vies.

Place de la République mêle fiction et réalité. J’ai souhaité, en effet, écrire à partir de souvenirs, d’expériences vécues. Mais notre mémoire est parfois trompeuse et le récit reconstruit finit par l’emporter sur la véracité des faits. Peu importe. Je ne sais pas ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. C’est là tout le mystère du théâtre. Avec Juliette et Daniel, j’entends poursuivre ma réflexion sur le naturel au théâtre et me poser, de la manière la plus simple et la plus concrète possible, la question de l’incarnation. C’est cette question qui nous oblige sans cesse à réviser notre art du jeu théâtral : le comédien va-t-il vers le rôle ou attire-t-il le rôle à lui ? Je ne sais pas. Ainsi le théâtre rejoint la vie et nous pose cette question essentielle, si simple et si intimidante : quel est le chemin ?

Générique

Texte et mise en scène : Clément Hervieu-Léger

Avec : Juliette Léger et Daniel San Pedro

Scénographie : Aurélie Maestre

Costumes : Caroline de Vivaise

Lumières : Alban Sauvé

 

Création Printemps 2021

 Durée estimée : 1h10

A partir de 12 ans

 

Quelques informations pratiques de tournée

> Équipe en tournée
3 personnes:
- 2 artistes sur scène
- 1 régisseur

> Dimensions du plateau
Le spectacle s’adapte à tout type d’espace (décentralisation, itinérance, hors les murs, établissements scolaires, plein air…)
Prévoir un temps de répétition en amont de la représentation pour l’adaptation.

> Éléments techniques
Selon les lieux, les artistes pourront être sonorisés ou non.

> Transport décor
Pas de transport décor

 

Production : La Compagnie des Petits Champs

La Compagnie des Petits Champs est conventionnée par la Drac Normandie – Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Normandie, le Département de l’Eure, l’Intercom de Bernay-Terre de Normandie.